Spectacles

ENFANTS

ICI LE TEASER DU SPECTACLE

 

Deux jeunes parents, Jan et Maryline, travaillent en horaires décalés dans un supermarché. Isolés, pressés par le temps, ils n’ont ni vie sociale ni vie de famille. La pièce s’ouvre sur le retour de Jan. Il est bouleversé. « Il y avait un accident sur la route ». Maryline le questionne mais le téléphone sonne. Certainement l’école, ils sont déjà en retard… Pourquoi ne vont-ils pas chercher les enfants ? Pourquoi Maryline ne repart-elle pas travailler ? Pourquoi chez Jan, cette obsession de l’accident ?​ Glissant du réalisme au fantastique, ENFANTS nous parle d’abandon. Le spectacle dévoile les aberrations du monde du travail qui percutent les êtres et s’invitent sans ménagement à la maison. Il nous parle d’amour, des retrouvailles difficiles et inespérées d’un couple fatigué. Il nous parle des violences d’aujourd’hui et cherche la lumière.

Texte et Mise en scène : Muriel Cocquet

« ENFANTS » est publié aux éditions Lansman.

Distribution : Emilie Guil et Thomas Le Gloannec

Assistante à la mise en scène : Anaïs Gheeraert

Création sonore : Esteban Fernandez

Scénographie et régie générale : Luc Michel

Costumes : Perrine Wanegue

Régie son : Xavier Buda

Régie lumière : Frédéric Notteau

Administration : Fannie Schmidt

Production : La Lune qui gronde

Coproduction : Les scènes associées du Bassin Minier

Avec le soutien de la DRAC Hauts de France, de la Région Hauts de France, du Département du Pas de Calais, de L’Oiseau Mouche, du Théâtre Massenet, du Théâtre de L’Aventure, du Centre d’Ecriture Dramatique de Walloniecropped-enfants-5.jpg

IL FAUT TUER CARRIE !

Teaser IL FAUT TUER CARRIE !

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Création théâtrale tout public

DRING DRING DRING
–      Allô ?
–     IL FAUT TUER CARRIE !
–     Pourquoi ? Qu’est-ce qu’elle a fait ?

IL FAUT TUER CARRIE aborde l’épineuse question du féminisme. Aïe ! Burlesque et grinçant, se jouant des codes, opérant des associations entre le cinéma d’horreur, une certaine série américaine et les discours antiféministes et hoministes, le spectacle repense avec gaieté le féminisme contemporain et à travers lui l’émancipation !

  • Montage et mise en scène : Muriel Cocquet
  • Interprétation : Sylvain Cornet, Anaïs Gheeraert, Emilie Guil, Léo Hardt
  • Lumières : Béatrice Delacourt
  • Scénographie : Nastassia Szymczak assistée de Loïc Trinel
  • Musique : Mathieu Harlot

Après une forme courte présentée aux festivals Game Ovaires (Bruxelles) et Je(ux) de Genres, retrouvez IL FAUT TUER CARRIE :

Le 26 octobre 2014 à 15h au Théâtre de l’Aventure à Hem (étape de travail) –

Les 27 et 28 novembre 2014 au Théâtre Massenet à Lille –

Le 5 juin 2015 à l’Atelier Culture La Piscine, Dunkerque

 

LA LUNE D’EMILIEN

Teaser La Lune d’Emilien 

 

La Lune a disparu et plus personne n’a rêvé depuis. Le monde est gouverné par l’Espérance, organisation dont les Experts se chargent de tout vérifier : doudous, aliments, logements, voisins, enfants…

Emilien, un enfant dit  « idiot », est réveillé une nuit par la sensation étrange d’être observé : une petite boule blanche et lumineuse flotte au bout de son lit.

Quelques jours plus tard, il rêve en classe. Réveillé par la maîtresse, il soutient avoir rêvé. Et comme on ne le croit pas, il se bat violemment.

C’est alors que Nora fait sa connaissance. Experte de l’Espérance, elle doit le vérifier.  Mais cet enfant n’est pas comme les autres : il a rêvé. Nora, elle, le croit. Et pour rêver comme lui de nouveau, elle semble prête à tout.

A partir de huit ans

Texte et interprétation : Muriel Cocquet

Dispositif sonore : Muriel Cocquet, Esteban Fernandez

Avec les regards extérieurs de Didier Saint-Maxent, Audrey Dero, Emilie Guil et Camille Filliou

Un spectacle de ‘La Lune qui gronde’

Avec le soutien de la Manivelle Théâtre

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s